Questions fréquentes

Questions sur la vente

Agent immobilier est une profession règlementée, très encadrée par la législation, notamment la loi Hoguet du 2 Juillet 1970, et les ajouts depuis des lois ALUR et ELAN. Pour pouvoir exercer, un Agent immobilier doit obtenir une carte délivrée par la CCI, qui atteste de sa capacité. 

Les collaborateurs de l’Agent immobilier sont les Agents commerciaux, qui exercent en son nom un certain nombre de ses missions, dont le rôle d’intermédiaire de confiance entre le vendeur et l’acquéreur. Un Agent commercial peut organiser des visites, signer des mandats, négocier et vendre un logement… Mais ne peut pas rédiger et faire signer de compromis, car il n’en a pas la capacité juridique. C’est ce qui explique que seuls les agents commerciaux rattachés à une agence, comme nous chez RE/MAX Jolimmo, peuvent vous proposer de signer le compromis de vente en agence.

Les Agents immobiliers ainsi que les Agents commerciaux doivent effectuer 42h de formation tous les 3 ans pour continuer à exercer. Chez RE/MAX Jolimmo, nos collaborateurs sont en formation continue et bénéficient de bien plus d’heures que le minimum imposé.

Le métier d’Agent est encadré par un code de déontologie que chaque professionnel se doit de respecter, il se doit d’exercer avec ETHIQUE, TRANSPARENCE, DISCRETION, et de veiller aux intérêts de ses clients.

Il faut bien comprendre qu’une vente s’effectue en plusieurs étapes : évaluation de votre bien, marketing, sélection des acheteurs, visites, négociation, signature de compromis, et enfin signature de l’acte authentique chez le notaire.

En moyenne, chez RE/MAX Jolimmo, voici nos délais :

  • entre la signature du mandat (où vous nous confiez la vente de votre bien), et la signature du compromis (où nous avons trouvé un acheteur) il s’écoule en moyenne 60 jours pour l’année 2019
  • entre la signature du compromis et la signature chez le notaire, le délai légal est de 3 mois.

Votre agent RE/MAX Jolimmo saura vous conseiller le meilleur moment pour mettre en vente, en fonction de votre projet !

Beaucoup de particuliers sont tentés de vendre ou d’acheter par eux-mêmes, car ils ne se rendent pas compte de la plus-value apportée par un BON professionnel.

Vous êtes vendeur :

  • Ce dernier doit vous apporter les conseils qui vous permettrons de mettre votre propriété en valeur, pour la vendre au meilleur prix.
  • Il doit s’assurer de la rendre visible de la bonne manière, sur plusieurs supports de communication et à l’aide des outils numériques modernes.
  • Il s’engage à vérifier la solvabilité des acquéreurs potentiels, pour vous éviter les visites de curieux.
  • Il négocie et défend vos intérêts, car il connaît le marché et votre projet.
  • Il sécurise votre transaction, et veille à ce que le cadre juridique soit respecté
Vous êtes acheteur :
  • Il écoute votre projet et vous aide à trouver le logement de vos rêves
  • Il s’assure de vous guider vers un courtier ou un banquier pour valider votre enveloppe de budget
  • Il visite à vos côtés et vous apporte un regard objectif sur les propriétés.
  • Il réunit pour vous toutes les informations, et connaît le marché pour guider votre choix.
  • Il négocie et défend vos intérêts, car il connaît le marché et votre projet.
  • Il sécurise votre transaction, et veille à ce que le cadre juridique soit respecté

Nous vous proposons une évaluation gratuite et sans engagement.

Mettre en vente sans avoir l’avis d’un professionnel est un pari risqué. Venez nous rencontrer, et nos agents sauront vous apporter des conseils, du soutien, et vous convaincre de nous confier votre projet.

C’est très simple ! Il suffit de respecter la formule suivante :

où “x” est le prix, et “a” le nombre de mètres carrés…

ET NON, il n’y a pas de formule magique. Il existe différents types d’évaluations, selon les propriétés.

Le plus couramment, on procède par comparaison. On peut aussi réaliser une évaluation par rentabilité.

Appelez-nous, et nous vous expliquerons tout !

Les “frais d’agence” ou honoraires, peuvent être à la charge du VENDEUR ou de l’ACQUEREUR, selon la manière dont est rédigé le mandat de vente. En effet, la loi permet à l’agent immobilier de déterminer la charge des honoraires dès la mise en vente : le professionnel doit simplement afficher sur son barème quel est son choix.

Dans notre région, la majorité des mandats sont signés avec des honoraires “charge VENDEUR”.
Les agences RE/MAX Jolimmo ont aussi fait ce choix, et communiquent auprès des acheteurs le “prix de vente”, c’est-à-dire un prix qui inclus les honoraires d’agence.

Dans les faits, les honoraires sont supportés par le VENDEUR. Et c’est normal, car le plus gros du travail fourni par l’agence est effectué pour celui-ci. 

En effet, un bien immobilier se vend à un prix de marché, c’est-à-dire un prix qui résulte de la confrontation de l’offre et de la demande.
Tous les biens de tous les vendeurs (particuliers, agences, honoraires charge vendeur ou acquéreur), face à la demande de tous les acheteurs.
En comparant les offres, l’acheteur achète un bien à son prix de marché, qu’il y ait ou non des honoraires d’agence.

Il en résulte que le montant perçu par le vendeur est la valeur marché de son bien, moins les honoraires du professionnel.

C’est pourquoi chez RE/MAX Jolimmo nous attachons une importance particulière au parcours client, et nous souhaitons vous offrir une expérience unique de la transaction. Faites-nous savoir votre opinion !

Car nous avons créé une offre de services qui vous garantit le maximum de chances de vendre, au meilleur prix, à l’aide du mandat exclusif. 

Et notre engagement à vos côtés ces dernières années nous prouve que cela fonctionne :

En 2018, 78% des biens vendus dans notre agence étaient des biens en mandat exclusif. En 2019, le mandat exclusif représente 82% de nos ventes.

En moyenne, un mandat exclusif se vend : plus vite, et plus cher.

En fonction du bien que vous possédez, les documents nécessaires sont différents.

Dans tous les cas, il sera nécessaire de vous munir de votre titre de propriété, et de la taxe foncière.

Voici quelques éléments complémentaires,
– si vous vendez une maison :

  • Les plans
  • Les factures d’énergie (EDF, Gaz, Fuel, … sur 1 an)
  • Le descriptif cuisine (les éléments que vous laissez)

– si vous vendez un appartement :

  • Le dernier appel de charges
  • Les 3 derniers PV d’assemblée générale
  • Le règlement de copropriété

– si vous vendez un terrain :

  • Le plan de cadastre
  • Le certificat d’urbanisme
  • Le PLU

Votre agent peut éventuellement compléter cette liste en fonction de la situation particulière de votre bien immobilier. Comptez sur lui pour vous expliquer l’intérêt de ces documents !

Vous venez de signer le compromis de vente, quels sont les délais à surveiller ?

1/ Le délai de rétractation, dit “loi SRU” : permet à l’acheteur de se rétracter pendant 10 jours à compter du lendemain de la première présentation du recommandé contenant le compromis et ses annexes

2/ Le délai de la condition suspensive d’obtention de crédit : au bénéfice de l’acheteur, qui dispose en général de 45 jours pour obtenir son financement sur nos compromis (parfois plus par exemple en période estivale ou lors des fêtes de fin d’année)

3/ Le délai de réalisation authentique, les 3 mois entre le compromis et la signature chez le notaire, pour programmer avant la revisite du bien, et les relevés des compteurs.

Tout est expliqué dans une notice qui vous est remise lors de la signature du compromis, et vos agents sont là pour vous à chaque étape.

C’est une question que se posent les acheteurs qui sont déjà propriétaires d’un bien : à quel moment commencer à chercher son futur logement ?
Peut-on acheter avant d’avoir vendu le précédent ?

Si vous avez la capacité financière pour emprunter, ou que vous pouvez payer comptant votre nouvelle propriété, alors vous pouvez commencer à chercher dès à présent. C’est la solution la plus simple : vous prenez le temps qu’il vous faut pour trouver le bien de vos rêves, et vous vendrez ensuite votre propriété actuelle.

En réalité, c’est un cas de figure que l’on rencontre peu souvent. La plupart du temps, il faudra vendre le premier logement pour pouvoir ensuite emprunter et acheter de nouveau. Comment faire pour éviter 2 déménagements ?

Il existe plusieurs solutions :
Votre banque peut vous proposer un prêt relais, qui vous permettra d’acquérir votre nouveau logement et de vendre ensuite le premier
Vous pouvez mettre en vente votre bien actuel, mais négocier un délai LONG entre le compromis et l’acte authentique, de manière à pouvoir chercher à votre tour un nouveau logement une fois assuré d’avoir vendu le votre

Attention à ne pas vous engager sur un achat avant de connaître la valeur de votre bien actuel. N’hésitez pas à mettre en vente votre propriété en premier lieu si vous avez un doute sur la liquidité* de votre bien immobilier.

* La liquidité d’un bien reflète son potentiel de rapidité de vente avec une décote limitée.

Cette question trouvera réponse lors de l’évaluation de votre propriété.

Votre agent vous guidera, en effet certains travaux sont importants avant la mise en vente car ils vont rassurer l’acquéreur. Certains peuvent même être rentables.

Tandis que d’autres sont à chiffrer en amont des visites, pour anticiper la négociation car les acquéreurs prendront en considération ces derniers dans le prix du bien.

Comparer les annonces

Comparer